Comment choisir son crédit voiture ?

Partir en vacances, faire les courses, aller au bureau, ramener les enfants… il existe tant de situations pour lesquelles la voiture reste un indispensable. Pas étonnant qu’elle soit le mode de locomotion préféré des Français. Sauf que son achat constitue un investissement important. Étant donné que seuls de rares privilégiés peuvent payer cash leur auto, le reste doit passer par un crédit auto. Ce dernier connaît un tel succès que les offres se sont multipliées. Alors, laquelle choisir ?

Quel crédit auto choisir ?

Choisir un crédit auto s’effectue par étape, la phase initiale étant de déterminer le type d’auto et le coût de celui-ci. Souhaitez-vous une voiture d’occasion ou neuve ? Si vous penchez davantage sur la première option, l’idéal est d’opter pour un prêt personnel. Ce crédit a la particularité de n’être affecté à aucun projet. Vous avez l’opportunité d’utiliser les fonds en toute liberté, sans être contraint de présenter des justificatifs. Après avoir déterminé vos capacités de remboursement et autres détails, la banque vire l’argent sur votre compte. Vous vous demandez pourquoi ce prêt est intéressant ? Tout simplement parce qu’il vous permettra de financer l’achat ainsi que les éventuelles réparations nécessaires à l’auto. Un cas de figure à ne pas écarter puisqu’en achetant en occasion, personne à l’abri de mauvaises surprises vu l’absence de garantie.

Vous désirez plutôt un véhicule neuf ? Dans ce cas, le prêt affecté est le meilleur crédit pour acheter une auto. Comme son nom le sous-entend, les fonds sont exclusivement « affectés » au financement de l’achat de la voiture et rien d’autre. Un avantage de cette solution est que le remboursement ne commence qu’à la livraison du véhicule. En cas d’annulation de la vente ou de défaillances au niveau de l’auto, le prêt est annulé automatiquement.

Outre ces deux produits bancaires classiques, le marché a vu émerger une nouvelle offre qui rencontre du succès : le leasing. La Location avec Option d’Achat (LOA) est la plus courante. Ici, il ne s’agit pas à proprement parler d’un emprunt d’argent, mais plutôt d’une location. L’idée est donc de louer l’auto sur une période allant de deux à cinq ans puis à échéance du contrat, de le rendre au concessionnaire, de l’acheter en payant sa valeur résiduelle ou de renouveler la location.

Déjouer les pièges

Dans la jungle foisonnante des crédits auto, certains organismes financiers tentent de tirer leur épingle du jeu en proposant des offres alléchantes, par exemple, des taux d’intérêt à 3%. Ne vous jetez pas dessus tête baissée, car ces derniers ne sont pas forcément adaptés à votre situation. Pensez systématiquement à comparer les taux effectifs globaux qui englobent tous les frais y compris les frais de dossier et les assurances.

Les prêts à faibles mensualités sont également à scruter à la loupe, car ils impliquent une durée de remboursement plus longue ainsi qu’un crédit beaucoup plus cher. Restez plutôt vigilant sur les frais de remboursement anticipé ou encore sur la possibilité de stopper le crédit momentanément. En outre, mettez en concurrence les organismes financiers. Sachez que les crédits auto ne sont plus exclusivement disponibles auprès des banques, mais aussi auprès des concessionnaires automobiles et même les assureurs.